CENTRE DE TRAITEMENT AUTOMATIQUE DU LANGAGE

UCL > CENTAL > Projets > PLATON

PLATON : Plateforme d'apprentissage de l'orthographe sur le Net

Le système PLATON

La plateforme PLATON s’inscrit dans le cadre général de l’apprentissage et de l’enseignement des langues assistés par ordinateur (ALAO/ELAO). Dédiée à l’amélioration de la maîtrise de l’orthographe, cette plateforme s’adresse aussi bien à des apprenants natifs qu’à des allophones, pour autant que ceux-ci présentent déjà un niveau de maîtrise avancé de la langue à l’oral et à l’écrit(1). Sur ce point, PLATON se distingue des autres plateformes d’ALAO/ELAO, classiquement dédiées aux langues secondes.

PLATON est une plateforme en ligne, accessible aux enseignants et à leurs apprenants. Chaque enseignant gère un ou plusieurs cours, divisés en leçons. Un cours étant vu comme un niveau de maîtrise, un apprenant est normalement inscrit à un seul cours à un moment donné. Actuellement, PLATON gère principalement la partie « exercices et corrigés » : l’enseignant accède à PLATON pour ajouter un exercice à une leçon ou pour visualiser les résultats des apprenants concernés, tandis que l’apprenant y accède pour réaliser un exercice ou visualiser ses résultats. A terme, PLATON proposera également le contenu didactique des leçons, directement produit par l’enseignant.

Dans l’ensemble, le développement de cette plateforme tâche de répondre aux différents besoins relevés par les acteurs de l’ALAO/ELAO (Desmet, 2006). L’un d’eux, un véritable défi, a particulièrement retenu notre attention : dépasser les exercices classiques que sont le texte à trous et le choix multiple, qui limitent considérablement l’éventail des connaissances testées. Pour ce faire, l’idée est de proposer des exercices de type semi-ouvert, qui évitent de signaler trop explicitement le lieu de la difficulté et stimulent la spontanéité des réponses, tout en maintenant l’éventail des variations possibles dans les limites d’un ensemble gérable automatiquement. La dictée, exercice de type semi-ouvert du fait de la présence d’un original, est l’exercice central de la plateforme, qui en gère automatiquement tous les aspects : sa vocalisation par synthèse de la parole lors de son ajout par l’enseignant, les différentes étapes de sa réalisation par l’apprenant (écoute, copie, relecture) et, bien sûr, sa correction. La phase de correction propose un diagnostic automatique des erreurs, basé sur des méthodes d’alignement et d’analyse linguistique automatique présentées dans un article de la conférence (Beaufort & Roekhaut, 2011). A terme, la plateforme proposera aussi d’autres types d’exercices (textes à trous, jeu des 7 erreurs, etc.), mais également des exercices générés automatiquement, sur la base des lacunes de chaque apprenant.

Références

Richard Beaufort, Sophie Roekhaut, 2011, Le TAL au service de l'ALAO/ELAO. L'exemple des exercices de dictée automatisés., Proceedings of TALN 2011.

Richard Beaufort, Sophie Roekhaut, Cédrick Fairon, 2013, PLATON, un outil de dictée automatique au service de l’apprentissage de l’orthographe, Le Langage et l'Homme — Vol. 48, no. 2, p. 127-140

Sophie Roekhaut, Laurence Martin, Hubert Naets, Nicolas-Louis Boël, Cédrick Fairon, 2016, La dictée selon Platon, Congrès mondial des professeurs de français (évaluation en cours).

Remerciements

Le projet Platon a bénéficié des technologies et ressources développées dans le cadre de plusieurs projets soutenus par la Région Wallonne (Actispell, Expressive, Sportic). Il a ensuite reçu le soutien du Fonds de développement pédagogique de l'UCL. Dans ce cadre, nous avons bénéficié de la collaboration de Marie-Anne Schelstraete, Michel Francard, Emilie Collette, Cécile Kaisin, Laurence Martin et Hubert Naets.

La nouvelle plateforme en ligne de Platon qui sera bientôt rendue publique a été conçue en collaboration avec l’équipe d’Altissia. C’est un plaisir de remercier Benoît Muyldermans, Grégory Schiano, Natalie Pokrovskaya, Evelyne Dubois et Renaud Laloux.


UCL

Durée

  • Début : 2008

Chercheurs

Richard Beaufort

Sophie Roekhaut

Promoteur

Cédrick Fairon